12/05/2009

Avec le temps

Je pars sur un nouvel hebergeur de blog :

http://erixoff.canalblog.com/

 

22:55 Écrit par Eric dans Amour | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

22/04/2009

Debout !

Alpha60_Anna_2

Certes, j'avais le sentiment profond que c'état Elle, j'avais meme l'impression que l'on se connaissait depuis toujours tellement il me semblait que l'on se comprenait (ce qui n'est d'ailleurs surement pas faux).

Mais passé cette tristesse, ce raté, comme si j'étais tombé du train en marche car on ne voulait plus de moi; c'est un sentiment plus général qui me prend : celui d'avoir du mal à quitter la tiedeur d'un lit douillet le matin quand il fait nuit, et froid; par exemple.

 

18:51 Écrit par Eric dans Amour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

06/04/2009

Etre seul ou mal accompagné

Contrairement à un certain nombre de personnes (dont fait peut-etre partie N.), je ne suis pas vraiment certain de rencontrer l'ame soeur, cette personne avec qui je serais moi-meme et avec qui j'aurais le désir profond d'avancer. Et pourtant, ce ne fut pas loin avec N. surtout si l'on considère que le probleme semble venir d'un malentendu.

Sauf à réviser mes attentes ... Ca ne revient pas à etre mal accompagné, mais simplement moins tirer de plaisir de la relation.

 

20:20 Écrit par Eric dans Amour | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

03/04/2009

Reve du 1/4/09 : rue Dynacord

Triplette-50pc-2

On "courrait", mais Alexandre (un collegue que j'aime bien) s'amusait avec une Formule1, et moi sur un velo allongé, une fille m'avait doublé et s'était ramassée sur moi, avec son tres long velo à deux ou 3 places; ca m'a fait rire, elle aussi, et elle a beaucoup apprécié ce moment. Alors que nous passions devant la rue Dynacord, je lui dis qu'il faudrait qu'on trouve une autre position, car avec elle sur mon dos ..... Du coup, je l'ai prise dans mes bras, on rigolait, et c'était bon.

19:56 Écrit par Eric dans reve | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Reve du 2/4/09

On était chez elle, notre histoire semblait vraiment enterrée. A tel point que je n'osais meme pas remettre en parler; cela me semblait loin ... et pourtant à la vérité, nous avions bien partagé notre intimité.

Il y avait des taches sur son tapis, comme de la creme blanche, j'ai essayé de l'aider.
Elle vivait en faitune maison avec un jardin, le séjour donnait sur le jardin ... mais sans portes, ni vitres, ... à meme le jardin; et des travaux restaient à faire.
On était plusieurs, des amis. A table, on parlait du quotidien, de certains projets; mais c'est comme si j'étais n'importe qui; et ce qui s'était passé entre nous semblait ne pas l'avoir marqué alors que moi j'étais toujours amoureux d'elle, meme si mes sentiments s'étaient nettement refroidis.

Et je me rendais compte à quel point elle était jolie.

19:54 Écrit par Eric dans reve | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

29/03/2009

L'anguille

IMG_0977 lq

On travaillait ensemble. Un ami ou son frere était là aussi avec nous; on rangeait des plateaux, des affaires de bureau.


Puis finalement, bien que l'on ne se connaisse pas, on se sentait tres proche, et désirant.
Au moment de sortir, on s'est caché dans le fond car elle ne voulait pas que les autres nous voient ensemble.

Mais pour mieux se cacher, elle m'emmena derriere la batisse, sur les rochers, on trouva alors une place pour s'installer à l'abris des regards; mais finalement d'autres étaient déja là. Et le fait que nous soyons mains dans la main sur ce rocher, allongés, nos pieds nus à se titiller, la mettait mal à l'aise, bien qu'elle m'aime.

Alors, en repartant vers la sortie, elle était autrepart, elle en parla, surement, mais quand je vins m'approcher plus pres d'elle, je m'apercu qu'elle n'était plus là.

08:32 Écrit par Eric dans reve | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

25/03/2009

Un beau souvenir

IMG_2410 lq

Je ne devrais pas tout remettre en cause.
Meme au dernier moment, elle avait de l'affection pour moi, m'a-t'elle dit.
Elle m'a aimé, je l'ai senti.

Elle m'a fait sourire, je l'ai fait pétiller; on s'est échangé le soleil dans nos coeurs.

Pour le reste et pourquoi ça a casser, elle le sait mieux que moi et si l'un des deux ne veut plus poursuivre, il faut savoir accepter la décision (bien que j'aurais aimé etre sur du pourquoi).

On était sans doute trop enflammés tout les deux ;-)

20:05 Écrit par Eric dans Amour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

24/03/2009

Apres y avoir mis son coeur

Evidemment, j'avais et j'ai encore le sentiment que c'était la bonne personne. Ou tout du moins une bonne personne.
Je me disais que j'avais eu de la chance de la rencontrer. Je suis plutot du genre à saisir la chance qui se présente et faire mon possible pour que cela se passe bien plutot de me dire que je verrai ailleurs (et ainsi de suite).
Et maintenant ?
Apres ce coup de bol, difficile de croire que la chance sourie une 2e fois aussi vite. Ca ne m'empeche pas d'essayer, mais je le fais avec "un peu" moins de coeur.
En plus, j'aurai un peu plus de mal à ouvrir mon coeur la prochaine fois ...

Les choses se passeraient mieux si j'étais plus cynique et completement désabusé, mais malgré mon pessimisme apparent, j'ai pourtant toujours envie d'y croire sinon je ne serais pas aussi triste.
J'en viens parfois malgré tout à me demande si je suis fait pour vivre en couple ... en tout cas ca demande un peu de temps au début, s'"apprivoiser".

Avant, j'étais seul; et ca allait à peu pres.
Puis je l'ai rencontrée, le soleil est entrée et de nouveaux horizons se sont ouverts à moi.

Maintenant il fait bien sombre, et je ne me sens plus beau, intelligent et drole; interessant en somme.

 

21:38 Écrit par Eric dans Amour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

21/03/2009

En mangeant des prats ..;

Et plutot que de chercher la personne avec qui la complicité serait parfaite et l'émulation constante, ne serait-ce pas plus sur de vivre simplement avec une personne avec qui on s'entend, meme si on ne s'amuse pas tous les jours ?

20:08 Écrit par Eric dans Amour | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

20/03/2009

Coupable ?

Un sentiment m'empoisonne terriblement, et c'est meme sans doute ce qui me mine le plus :
avoir fait quelque chose de mal, ou pire, avoir une partie en moi de mal, et ne pas m'en rendre compte.
Mais si je fais une erreur, ou si on ne se comprend pas, ne peut-on pas essayer de corriger ca ?
Le coeur noué, le terriblement sentiment d'avoir fait une grosse erreur sans meme m'en rendre compte.

20:00 Écrit par Eric dans Amour | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

19/03/2009

Oublier les Attaches sans Casser et rester Positif

GP

Oublier :
C'est vrai, on me le conseille à raison, et je suis d'accord : il faut penser à autre chose.
Mais le coeur ne se referme pas si facilement. Je suis quelque peu refroidi.
Il faut savoir vivre ces moments d'incompréhension, se dire qu'il y aura un "apres" et que l'on fera tout pour eviter cela, et garder son calme, ne pas s'emballer.
Elle n'a pas intéret à revenir vers moi car ... à coup sur je l'accueillerai à bras ouverts ;-) et je serai avide de discuter du pourquoi, ou des choses en général.

Attaches :
Mon probleme aussi c'est que je m'attache "trop" aux gens quand ils sont gentils, tendres, mignons, attentionnés, ... adorables, ... rigolos, ... serieux, genereux...
Mais comment ne pas s'attacher à une telle personne et vouloir l'avoir pres de son coeur ?

Je voulais l'aimer, et je commencais à l'aimer tres fort, si ce n'est pas aimer tout court. Et c'était réciproque, je l'ai bien sentie.

D'ailleurs, j'espere que cela ne l'a pas trop refroidie de son coté non plus et qu'elle rencontrera la bonne personne.
On se sent si fragile en ces moments là qu'on a du mal à vouloir retenter l'aventure de l'amour.
De mon coté, j'espere aimer de nouveau.

Casser :
Je n'ai jamais "plaqué" quelqu'un mais si je dois prendre une telle décision un jour, j'espere faire le moins de mal possible.
Il me vient à l'esprit ce passage de Fanfan La Tulipe avec Gerard PHILIPPE qui m'a toujours marqué et dans lequel il se force à être odieux face à la femme qui l'aime pour la décevoir et ainsi qu'elle ne le regrette pas. C'est certes cruel en un sens, mais ...

gerard-philipe-cinema-stars-294464
Positif :
J'aurais peut-etre pu vivre avec elle s'il n'y avait pas eu cet accroc, ce qui est quand meme tres positif, car c'est femme qui me plaisait terriblement, humainement comme je n'aurais jamais révé, et qui me plaisait physiquement.

20:14 Écrit par Eric dans Amour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

17/03/2009

Coincidences

IMG_2443 lq

 

Aujourd'hui j'apprenais avec beaucoup tristesse la "rupture" avec mon amie, non sans quelque surprise et interrogation (mais je n'en saurai surement jamais plus), et ce soir, je recois le téléphone tout neuf que j'avais commandé, expres pour pouvoir ecrire facilement des textos "mots doux" pour cette personne que j'aime / aimais.

62785-nokia-5800

C'est une fille adorable, mignonne et intelligente. Je ne suis probablement pas assez aventureux pour elle, trop "pepere", et pourtant je sens qu'elle a (avait) de l'affection pour moi et une attirance, mais j'imagine que certaines de ses attentes ne sont pas comblées et que cela n'est pas la peine de poursuivre.

Ou bien je l'ai blessée sans le savoir, sans le vouloir, et par malcompréhension; ou bien suis-je trop sentimental.

Coup dur, je me sentais si bien avec elle, on se comprenait. Elle semblait meme incarner typiquement la "définition" de l'ame soeur que j'avais postée et que je trouvais si juste.

IMG_2435 lq

J'ai encore du mal à "comprendre" ... apres une telle entente affective et sentimentale, des sourires partagés, étreintes amoureuses, bisous mignons ... etc etc...
Comment peut-on ouvrir son coeur doucement mais surement, et le fermer si soudainement ... mais ... j'imagine que ca n'est pas de gaieté de coeur qu'elle rompt, et sans doute une grosse déception l'a refroidie.

En tout cas, je lui souhaite de rencontrer la bonne personne et qu'elle soit heureuse ainsi, elle le mérite.

 

20:09 Écrit par Eric dans Amour | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

25/02/2009

C'est la vie

Alors que je noue un tres agréable et dense contact pour l'instant "littéraire" avec une demoiselle, j'ai irrémédiablement peur que le courant ne passe pas, en vrai (encore une fois). Je suis malgré tout confiant, et j'ai un bon préssentiment global; mais ce premier contact dans la "vraie vie", ce qui me tracasse tout autant c'est la lassitude, que passé la nouvauté, elle se lasse de moi, que je l'ennuie car je ne suis pas assez aventureux.
Oui, je le reconnais, elle m'impressionne et m'intimide; j'ai donc peur de la decevoir. Certes, elle a peut-etre la meme crainte.
Bon, je me pose trop de questions; et ca se passe tellement bien pour l'instant.

22:05 Écrit par Eric dans Amour | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

14/02/2009

Ame soeur

"C'est quelqu'un qui vous permet d'etre vous-meme autant qu'il est possible de l'etre. Peut-etre qu'une ame soeur serait une personne qui inciterait le plus votre âme à grandir. Grandir peut etre douloureux."

J'avais supprimé cette phrase tirée de 6 Feet Under, mais elle est pourtant tres juste.

 

22:16 Écrit par Eric dans Amour | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

12/02/2009

Je marche seul ?

la_discrete_1990_diaporama_portrait

"Et puis avec vous, on a l'impression que vous n'avez jamais besoin de personne" dit La Discrete à Antoine, de sa petite voix mutine et légère.

 

20:39 Écrit par Eric dans Amour | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

11/02/2009

En art, comme ailleurs ...

Etre honnete et s'afficher tel qu'on est (ou presque), ou bien enjoliver, enlever quelques traits étrange de personnalité, et avoir un profil plus dans la norme ?

Apres tout, on cherche quoi ? Le succes ou etre bon et donner un sens à sa vie, à la vie ?

 

 

20:16 Écrit par Eric | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

30/01/2009

Voila l'été, voila l'été ... ohé

Ah bon, c'est pas l'été ?

Mais ca réchauffe les coeurs !

IMG_2280 lq

IMG_2279 lq

12:40 Écrit par Eric dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

26/01/2009

"Knowing me knowing you"

ABBA_-_Arrival

J'aimais cette époque, ABBA avec Arrival par exemple (la pochette) faisait penser au reve americain, avec l'hélicoptere.

Car au fond, bien que suedois, leur musique sonnait tres americaine, il faut bien le dire.

A cette époque, on pouvait rever des USA sans arriere pensée.

J'aimerais encore en rêver ainsi, et en pouvant se dire que l'environnement est préservé malgré tous les exces inhérents au reve américain.

Plus tard, c'est Frankie Goes To Hollywood qui m'aura fait rever aussi, avec leur flamboyance ... mais maintenant, c'est le vide. Ca fait pourtant du bien de rever un peu.

10:04 Écrit par Eric | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : reve |  Facebook |

01/01/2009

Je ne suis pas un numéro

450px-Town_hall_at_Portmeirion

Etrange, hier en m'inscrivant sur Flickr, et en regardant les possibilités de géolocalisation, couplées à la possibilité de "taggage", cela me rappelait mes débuts sur internet, ce concept de transparence; quand j'avais naivement écrit toutes mes coordonées, et aussi quand j'avais démarré un blog ici avec mon nom complet réel.

D'ailleurs c'est completement volontaire ! A l'epoque du spam et commerce non désiré en général ...

Finalement, cela semble être à la mode, le frisson actuel, de tout dire, de se réveler ... mais sans même s'en renrdre compte. Peut-etre me trompe-je cela dit.

On est tenté part cette approche, certes teintée d'ouverture à autrui, mais se préserver soi-meme est tout aussi important.

Penser à soi, se protéger n'exclue pas de s'ouvrir aux autres (individualisme).

Le Prisonnier

23:20 Écrit par Eric dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

28/12/2008

Pas encore adulte, mais plus vraiment enfant : enphulte*

IMG_2050lq

L'autre jour, je pensais au sapin de Noel, que beaucoup de familles mettent dans leur salon; une coutume qui perdure parfois même apres la "periode de jeunesse" des enfants. Peut-etre par gout pour la féérie, magie de Noel; avec une pointe de naiveté, touchante et dans le bon sens.

Le matin même, en voyant passer une voitre avec un drole de dispositif lumineux en hauteur, je me pose d'abord la question "C'est quoi ?" puis soudainement je penses à mes collegues, qui auraient sans doute la réponse; eux qui connaissent bien souvent trop les domaines qu'on aborde à table le midi (quand la discussion ne tourne pas autour du boulot ! :-(.


Et voila, c'est ça, j'ai trouvé : ils sont d'un désespèrant ennui, car presque aucun mystère ne leur échappe; et les autres mystères ... et bien de toutes façons ils ne s'y interessent pas (la théorie de la musique par exemple). Ils sont adultes.

C'est peut-etre la meme pulsion qui pousse certains touristes à vouloir visiter les places les plus pittoresques d'un pays pour pouvoir dire ensuite à son entourage "Oh, ah oui, j'ai fait le Mexique, ..." par exemple, si tant est que l'on puisse "connaitre" un pays (et ses habitants !) en y passant une ou deux semaines; et comme si cette impression de tout connaitre ici bas apportait un sentiment rassurant de confort.

IMG_2049lq

( * enphulte : voir RobinS des Bois)

20:29 Écrit par Eric dans boulot | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

24/12/2008

Exit 2009

2008lemonde

Ca n'engage que moi, mais si seulement, on pouvait enfin se débarasser définitivement des ballerines ...

(et d'autres choses ?)

 

08:21 Écrit par Eric | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

10/12/2008

L'empire du cauchemar

inland-empire-4

On est mercredi, alors pourquoi faire comme au cinéma ? (tradition uniquement francaise, d'ailleurs ?)

Et puisque je ne pourrai pas voir le film en entier, autant en choisir un tres long ... et "morcelable" (bien que pourtant d'un seul bloc, sans vrais chapitre DVD).

Inland Empire !

Je l'avais vu, en entier (3h) au cinema, contrairement à mon ami qui n'a pas pu tenir jusqu'au bout.

Inland Empire, pour certains un echec voire une caricature, pour d'autre l'accomplissement de David LYNCH. Et moi entre les deux, avec un net penchant pour la deuxieme option. D'ailleurs, meme si le film ne me plait pas completement, il m'inspire énormément.

rabbit

Dans mon entourage, je crois bien que personne n'a aimé. Si les précedants films étaient encore un peu compréhensible (au moins par moitié), Inland Empire nous rend vite confus (dans le bon sens du terme). C'est surement cela qui dérange, en général. Pourtant j'aime ça, me perdre un peu dans ces limbes, memes si elles sont un peu sombre voire tres noires; mais au moins on s'y abandonne un peu, tel un cauchemar pas vraiment atroce mais plutot doucement triste, qui se terminera un jour de toutes façons.

P.S.
Le film a été tourné avec 2 cameras DV (des modeles presque grand public) ! Ce qui donne une coté tres réel à une histoire tres irréelle ... Comme un reve ! Je vous le disais ;-)

 

22:16 Écrit par Eric dans mystère | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : inland empire |  Facebook |

13/11/2008

Sans commentaire

toilette

21:24 Écrit par Eric dans sensualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

23/10/2008

-10%

tourcontrole02bis

Il ya quelques jours, mon chef actuel (celui que j'aime bien) vient me voir, le sourire aux lèvres, pour m'annoncer que le planning a non seulement été tenu, mais en plus, l'objectif de gagner 10% sur le planning (objectif fixé par le chef de service) a été atteint.
Pour cette fois, en fait, l'objectif (avec ou sans 10%) était accessible et réaliste, sans avoir à bosser comme un malade, et meme en bossant tout simplement "normalement".


Mais cela ne change rien à mon sentiment sur ce systeme de primes sur objectif.
Et puis, personnellement, en tant que prestataire, de toutes façons, ca ne me rapporte rien de bosser plus vite (ou mieux). Tout au plus, peut-etre que mon chef verra sa prime sur objectif plus fournie, indirectement ou non; mais ca n'est pas si sûr. Il semble que ce sera juste un "bravo" pour le service/departement.

20:45 Écrit par Eric dans boulot | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

21/10/2008

Dans l'espace

decoration

J'ai participé à une petite compilation de musique electronique gratuite.

Mon morceau "New Lands" apparait sous le nom "rxalieg".

Tous les détails et le téléchargement ici !

Et l'émission de radio de Chris NEWMAN sur internet téléchargeable ici (j'apparais à 0:59'20" pour mon message (j'étais enroué ce jour là...) et mon morceau vers 1:03'28") dans laquelle mon morceau a été selectionné :-)

Un grand merci à Frank HENSELL et Chris NEWMAN.

 

19:55 Écrit par Eric dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

30/09/2008

Le matin

9233

8h20 j'arrive, mon chef actuel (N+1) est déja là depuis 8h.

8h30 j'entends le chef de service (N+2) arriver, je bascule de fenetre sur mon écran pour afficher quelque chose de serieux au besoin. "Ca va ?" me demande-t'il d'un air presque attentionné "Oui, ca va (vivement que je parte d'ici)".

9h le chef de segment arrive (N+2) , tiens, il semble maintenant un peu refroidi avec moi, il ne me sourit plus. Bof.

9h30 un collegue chef de lot (N+1) vient me dire bonjour, il jette un coup d'oeil non dissimulé sur mon écran, comme à chaque fois (le fliquage, ca commence tot !).
"C'est l'open-space qui m'a tuer ?" Pas seulement ;-) Et la connerie était déja là avant.

http://www.lopenspacematuer.com/

(l'open-space, ou "bureaux paysagers", c'est pratique, ca permet à tout le monde de surveiller tout le monde...)

 

 

22:01 Écrit par Eric dans boulot | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

15/09/2008

Les vacances des autres

bruce3

L'autre jour, un lundi, mon "chef de segment", de retour au travail apres 1 mois de vacances, vient me dire bonjour et me demande si mes vacances "c'était bien", je lui répond oui.

Et c'est tout.
Alors mon chef, qui était à coté, me fait comprendre discretement que c'est une forme de courtoisie de la part de mon chef de segment et que je pourrais lui demander comment se sont passées ses vacances dans son pays natal.
Mais je n'ai jamais tellement aimé discuter vacances avec mes collegues (en général), et encore moins avec mes chefs, et encore moins ici. Donc d'une part je n'y ai pensé, et surtout en fait, je ne voulais pas en parler.

Et puis, ca m'énerve ce genre de fausse politesse/courtoisie; c'est un peu, voire carrément, hypocrite. Je prefere nettement bosser avec des gens moins stressant et moins obsédés par leur boulot et leur prime sur objectif, et ne pas parler de vacances.
Donc, je trouve un moyen de m'esquiver, je lui réponds "Oui, mais je ne veux pas m'imiscer dans sa vie privée". Une forme de politesse mêlée d'humour; que l'on peut pendre comme "Je ne veux pas etre indiscret" ou bien "Cela ne m'interesse pas".
Héhé.

Et tant pis si ca l'a un peu décontenancé ! Le jour d'apres, il me faisait un clien d'oeil en ressortant ma phrase (ce qui m'a légerement énervé). Je n'ai pas à être son "ami", ni même à l'apprécier. Tout au plus, je peux le respecter.


D'ailleurs, c'est d'autant plus agaçant que mon chef, par exemple, va un jour (gentiment ?) casser du sucre sur quelqu'un (à cause du boulot), puis un autre jour tailler la bavette avec la meme personne et parler de choses ± extra-professionnelles.

21:43 Écrit par Eric dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : vacances |  Facebook |

26/08/2008

Petille

caddies

Se promenant en vacances dans les rayons d'un hypermarché, elle voit un petit appareil photo numérique à 30euros, et qui peut faire webcam aussi. Elle me le montre, avec le sourire, tres tentée...
La voyant si désirante et les yeux qui pétillent, pleins d'étoiles devant cette possibilité accessible d'avoir son petit "joujou" à elle, et qui marche; je veux lui en payer un mieux.
Je suis pareil, certains objets peu chers me font presque rêver car ils sont accessibles. On me dira souvent qu'il faut mieux économiser certains achats et acheter un meilleur modèle. Chacun son bonheur.
On peut rêver d'acheter une Ferrari, enfin ... surtout rêver ;-)

19:15 Écrit par Eric | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : sensible |  Facebook |

20/08/2008

Quinze

IMG_1354lq

La mi-aout il y a quelques jours.
Je vais faire un tour au marché à coté de chez moi, sur la place de la cité, le "choc" : le marché n'est déja pas grand en temps normal, à peine une dixaine de rayons, et là seulement deux ! Et le boucher qui pliait bagages le jour même, son magasin presque vide, quelques viandes pour combler une derniere fois les attentes.
C'est la période choisie par certains pour quitter momentanément son quartier et voir du pays (ou autre).
Mais quel drole d'effet se doit etre de partir en vacances alors que la rentrée pointe son nez au travers de la pub et des magasins, sans parler des étals de chaussures et vêtements qui arborent déja la collection automne-hiver (ou presque).

Ce doit etre désarmant de partir mi-aout ...

20:18 Écrit par Eric | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

22/07/2008

Il glissait sur le bitume

En sortant du parc, dimanche dernier, je vois passer devant moi à quelques metres une famille, touristes semble-t'il (vu le peu que j'ai peu entendre). Sur le passage piéton, le gamin semble litteralement glisser sur la route... ! Cela m'a terriblement attiré l'oeil.

_42073164_heels_203
Je crois au départ à des chaussures au talon tres glissant et avec lesquelles il s'amuserait de cette particularité.


Quelques secondes plus tard, je le vois recommencer et je comprends mieux, il semble y avoir une roulette escamotable dans le talon et par un certain mouvement, on l'active. L'effet est forcément bluffant et même fascinant, presque surréaliste car on ne voit pas la roue au premiere abord.
Cela me rappelait mes tres jeunes années, revant de toutes sortes de gadgets et jouets, généralement tres futiles; des montres-jeux-LCD, des montres-télé, des talkie-walkie, des calculatrices ultra-plates multi-fonctions, ...

Heelys02


Renseignement pris sur internet : je m'apercois que ces fameuses chaussures à roulettes ne sont pas vraiment que des gadgets pour gamins, il y en a pour toutes les pointures.
J'imagine quand meme malgré tout sans peine le sentiment qu'a pu éprouver ce gamin dans les premiers moments (la nouveauté); car passé l'aspect plaisir de la chose, il y a aussi cette sensation de pouvoir s'arracher aux contraintes physiques de la marche et cela en un clin d'oeil. Et surtout, j'imagine son envie, avant de les avoir !

21:15 Écrit par Eric dans mystère | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |