27/07/2006

Appel du pied

Mon précédant post pouvait paraitre froid. En fait, il l'était un peu.
Evidemment, il y a les jolis pieds... mais aussi surtout les jolies femmes qui savent tout faire pour titiller et amuser (au sns le + noble) un homme avec intelligence. Car oui, pour titiller avec classe et coquinerie, ca n'est pas si simmple, c'est un jeu subtil.
Certaines tombent dans le vulgaire, et hop "out", alors que d'autres frisent le sublimement coquin.
Et oui, je n'avais jamais pensé que la tendresse pouvait mener à la coquinerie la plus délicieuse qui soit !

21:50 Écrit par Eric dans Général | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : pieds |  Facebook |

Commentaires

De là vient donc l'expression "Prendre son pied"?
Désolée de tomber dans le "vulgaire", mais là où certains choisissent la froideur pour s'exprimer, d'autres vont plutôt vers le cynisme....
Et puis pour rattraper le tout envoient quelques fois
de Doux Bisous, comme pour se faire pardonner.....

Écrit par : Le P'tit Caillou | 28/07/2006

tu es donc un homme rare , Encore une belle photo noir et blanc celles que je préfère !
j'aperçois un main très belle, très fine
""la main qui sert à la préhension des corps et au toucher""
et je lis (les cinq sens de Michel Serres)
""j'aime que le savoir fasse vivre, cultive, j'aime en faire chair et raison (...) à marcher lentement, aimer, mourir, renaître parfois, j'aime à dormir entre ses draps, qu'il ne soit pas extérieur à moi"".

Écrit par : la discrète | 28/07/2006

Prendre son pied Discrete : tu parles de savoir ... la conscience, c'est ca ? La photo provient d'un autre blog, je l'ai honteusement prise ... et je ne me rappelle plus d'où.

P'tit Caillou : je prends ton comment' pour un compliment :-) P.S. Prendre son pied n'est pas vulgaire, c'est imagé... D'ailleurs, d'où vient cette expression ?

Bises

Écrit par : Eric | 28/07/2006

Prendre son pied Cette expression vient du temps des corsaires. Quand les corsaires revenaient au port, chargés des richesses glanées sur les mers, ils partageaient le butin :
1/3 au Roi,
1/3 à l'armateur,
et le dernier tiers à se partager entre eux.
Le système de partage consistait à faire des "tas" d'or de la hauteur d'un "pied", une mesures de l'époque qui équivalait à environ 33 centimètres.
Ainsi lorsqu'ils disaient "tu as pris ton pied ?", cela signifiait "tu as eu ton argent ?", avec tout ce que cela comportait de plaisir.
Chacun prenait donc son "pied" et on s'empressait de le dépenser de manière "agréable" ...
Avec le temps, n'a subsisté que la notion de plaisir ...
Donc prendre son pied, lors des ébats sexuels, signifie "avoir sa part de plaisir "... Sous-entendu, ce que certains (messieurs) oublient peut-être, qu'un échange se doit d'avoir lieu et que chacun des partenaires a droit à sa " ration " de jouissance...
Intéressant non ?
Bises

Écrit par : Le P'tit Caillou | 28/07/2006

merci diamant ta réponse est historiquement très très intéressante
je ne m'étais pas penchée sur le sujet ... de cette façon

Écrit par : la discrète | 28/07/2006

Discrète... voilà un de mes vilains défauts.. il faut que je sache....que je comprenne tout... quitte à enlever toute la magie de quelques mots...

Écrit par : Le P'tit Caillou | 28/07/2006

Le prendre Instructif !
Et, plus que prendre mon pied, je voudrait plutot prendre (ou mieux honorer) celui de ma partenaire en premier ;-)
Je fais confiance, je donne, et rien que de donner me procure plaisir.
(ce blog tourne tres sensuel, d'un coup).

Bises

Écrit par : Eric | 28/07/2006

bonjour,

Écrit par : Beraud | 28/09/2013

Bonjour à toutes et à tous,

Tout d'abord bravo pour vos témoignages.
Il n'est pas facile de correspondre sur notre jardin secret, je salue votre club.
nous arrivons dans la sauison ou les pieds nus de ces dames et demoiselles se feront plus rares, donc d'autant plus précieux.
je dialoguerai volontiers avec toute personne sur ce sujjet.
bon week-end à toutes et à tous.

Écrit par : Beraud | 28/09/2013

Les commentaires sont fermés.