20/03/2007

Le triomphe de l'incompétence

J'ai changé de travail depuis 3 mois, et l'environnement n'est plus le même que celui de mon travail précédent.
L'équipe dans laquelle je travaille est chargée de reprendre un vieux projet, le hic c'est que personne de notre équipe ne connait le projet. Et les "anciens" ... hum, ils peuvent nous aider ... ou pourraient nous aider; mais ils semblent vouloir oublier ce vieux projet. Exit la cooperation, place à la mauvaise volonté.
On reprend un travail baclé. Je ne suis pas le seul à penser tout ça.

J'ai déja connu des situations similaires où le laisser-aller frisait le désir de se rendre indispensable.
Ce genre de bonnes planques où certaines personnes se tapissent en y esperant être "quelqu'un", ce qu'elles deviennent, non pas par leurs qualités mais par leur incompétence.
La recette est simple :
- prendre la connaissance
- la garder dans un coin de sa tete, ou alors la transcrire dans des documents baclés, mal écrits, incompréhensibles (ça a aussi l'"avantage" de faire croire qu'on est tres intelligent)
Ensuite, trainer des pieds, et le tour est joué.
Le chef ne s'en rendra pas forcément compte ou alors ne voudra pas mettre les pieds dans le plat (pour inciter la personne à communiquer) car on ne veut pas brusquer... D'ailleurs le chef peut lui même être dans le même cas.

On peut me trouver aigri et tres critique, mais c'est aussi avant tout pour me défendre et enfin connaitre ma valeur. Il ne s'agit pas non plus de vantardise.
Trop longtemps, j'ai pensé que je mettais du temps à comprendre certaines choses car j'étais lent, ou pas à la hauteur; ce qui peut arriver facilement quand on sort de l'école tout fais émoulu et qu'on arrive sur un projet. On a d'une part un point de vue qui est celui de quelqu'un de nouveau dans le métier ET sur le projet; et d'autre part peu de poids, de crédibilité pour oser dire que ca ne va pas.
J'en ai lu des documents pas clairs et pour lesquels on me disait "Ouais, il est super ce document, tu verras il y a tout dedans".
L'aplomb avec lequel on nous dit ça (ça ou bien d'autres bétises) est aussi une cause de plus pour se croire soi-même incompétent. Mais une bétise dite avec beaucoup d'aplomb sera toujours une betise, meme si elle semble vraie.

Je m'en suis rendu compte tardivement, mais avec le recul, l'experience (10 ans), je le sens désormais plus rapidement quand j'arrive sur un projet, comme récemment.

Certaines personnes ne se remettent jamais en question, et moi ... un peu trop. Si ce billet pouvait servir, si des gens comme moi pouvaient prendre conscience de ça...

19:49 Écrit par Eric | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : incompetence |  Facebook |

Commentaires

incompétence et que dire de l'incompétence des chefs !!! Dommage que nous ne puissions pas participer à leur évaluation ... on en aurait des choses à redire je pense !!! Bonne chance pour ce vieux projet ...
Tu sais quand j'ai commencé où je suis en 98 on m'a refourgué plus de 30 dossiers (je n'y étais que depuis un mois) avec plein de gros gros gros caca dedans ... mais avec le temps ... j'ai pu quasiment tout résoudre ... et les clients sont encore contents actuellement :) Patience ..tu finiras par y arriver !!!!

Écrit par : Fanchon | 21/03/2007

Eric, tu n'es pas aigri, ni vantard. je comprends tes questionnements et ton désarroi. sachant que les grandes gueules il y en aura toujours sur ton chemin, il faut juste les appréhender avec sérénité et être suffisamment sûr de toi pour ne pas te sentir menacé. et je crois que tu es sur le bon chemin. Allez bon courage !

Écrit par : discrète | 23/03/2007

>> Fanchon,
Oui, je suis bien d'accord; on ne devient pas forcément chef par ses qualités...
Courage !

Discrete,
Merci..............
(je ne sais pas quoi dire d'autres, désolé).

Amitiés,

Écrit par : eric | 25/03/2007

T'inquiètes Ce genre de situation arrive très souvent dans les grosses boites, surtout après x fusions...

C'est normal, ca s'arrange avec le temps mais entre temps, faut se démerder...
Courage.

Écrit par : MrP_MrF | 25/03/2007

>> Ca n'est pas vraiment la question des fusions, il n'y en pas vraiment eu.
C'est plutot la mentalité un peu spéciale ... ancienne société d'état.

Merci

Écrit par : Eric | 26/03/2007

Les commentaires sont fermés.