21/06/2007

TCR

TCR 2 lowQMardi matin, en passant pres de la gare, longeant la voie ferrée, je voyais un tas de vieux jouets abandonnés. Parmi ceux-ci, un carton d'emballage de circuit TCR, mentionnant fierement en gros "Avec changement de file". Pour la petite histoire, il s'agit de circuit de voitures électriques miniatures, chaque participant a une poignée et commande les voitures. Mais les TCR avaient ceci de spécial que l'on pouvait changer de file, contrairement aux circuits des autres fabriquants. Certes, certains étaient tres attirant, mais les TCR, c'était mon truc, j'ai toujours eu un gout prononcé pour ce genre de différence technologique.
A la rigueur, cette difference en elle meme pouvait justifier à elle seule l'interet de la chose meme si celle-ci ne s'avere pas réellement tres excitante.

DSC05238 lowQCe circuit TCR m'a, quelques minutes apres, rappelé une petite anecdote :
suite à l'un de nos déménagements/emmenagements, nous nous étions installé en Normandie dans un appartement dans lequel, ô surprise, l'une des armoires n'avait pas été vidé (les anciens locataires avaient sans doute jugé que cela pourrait nous plaire...), et quelques jeux de société et de réflexion y campaient... J'étais déja tout content de tomber sur des jouets gratuits, puis le plaisir de les découvrir, et enfin le réel plaisir d'y jouer car certains me plaisaient réellement.

Grand Prix (1982) (Activision) [!]_1Entre parenthese, ca me rappelle GrandPrix auquel j'ai rejoué recemment sur un émulateur ATARI 2600, le meme principe : changement de file tres simple (ici en ligne droite), mais terriblement fun/amusant ! Bien plus amusant que bcp de jeux actuels trop réalistes.

19:57 Écrit par Eric | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : tcr |  Facebook |

Commentaires

Maintenant je sais ce que tu fais lorsque le dimanche soir, tu ne réponds pas au téléphone !

Écrit par : Chantal | 24/06/2007

>> Le téléphone sonne rarement le dimanche soir, cela dit ;-)

Bien à toi,

Écrit par : Eric | 26/06/2007

Les commentaires sont fermés.