05/07/2007

Le motard du jeudi

Ce soir, en rentrant du boulot, je passe par un passage piétons pour traverser la route.Expres.
Arrivant à quelques dizaines de metres, une file de voitures, et une moto.
J'ai un peu forcé (sans me mettre en danger, je rassure), la voiture s'est arrêtée, mais pas le motard. Alors je fais signe avec mon parapluie et lui sort un "Merci" ironique.Ca ne lui a pas plu, il s'est arrêté plus loin, ne semblant pas comprendre mon comportement... puis apres quelques secondes m'a fait un doigt.

Bien sur, ca n'est pas spécifique aux motards ;-)
Je crois qu'il y a un sacré probleme de virilité chez certains hommes, ce qui les empeche de se remettre en question et d'accepter des reproches.Il ne regrettera pas son geste, car il a surement choisi de vivre ainsi, c'est parfois cette "force" qui peut plaire chez certaines femmes; et elles encaisseront les remarques blessantes, voire les coups...

Pour cet abruti, je ne sais pas. Bien sur.
Mais entre la beaufisation appauvrissantes des esprits et l'esprit de lutte ("Tous les autres sont des ennemis potentiels"), on dirait que les choses ne s'arrengent pas.

19:06 Écrit par Eric | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : comportements, paris |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.