25/09/2007

Superconscience

DSC00914 lowQ

Parfois, quand je suis fatigué, ou bien apres manger, ou au lit, il m'arrive de somnoler et d'atteindre un état entre rêve et réalité.

Je percois encore l'environnement qui m'entoure (des sons, des odeurs, des images, etc) mais je suis dans un état de relachement qui fait que je les interprete differemment.

Ca pourra etre une voix à quelques bureaux plus loin, quand je suis au travail, par exemple. Une voix familiere qui me berce presque par sa présence rassurante et familiale (quelqu'un de connu). Je me sens alors comme chez moi, tres à l'aise, serein.

Mais c'est parfois même plus fort que ça : passé cet état de relachement précédemment décrit, il se peut que j'entre plus avant dans le domaine des rêves et que l'environnement qui m'entoure prenne une profondeur qu'il n'a pas en temps normal.

Difficile de donner un exemple...
Malheureusement, quand je suis dans ce dernier état, si je veux garder une trace (écrite par exemple) de ce que j'ai ressenti, alors je dois me réveiller avec le regret de ne pas connaitre la suite du rêve. D'un autre coté, si j'attends la suite du rêve, je risque fortement de m'y perdre bien plus, et aussi d'oublier le début..

20:45 Écrit par Eric | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : conscience |  Facebook |

Commentaires

Tu planes ? ... ou de t'endormir pour de bon ;=))))

Écrit par : lydiel | 26/09/2007

N'est-ce pas ? de l'auto-hypnose ???

Écrit par : Fanchon | 26/09/2007

>> Fanchon,
Ca n'est pas vraiment de l'hypnose mais peut-etre plutot l'état que certains ascetes cherchent à attendre par le jeûne par exemple. Je pense que fatigue + faim peut y mener. Quand l'esprit perd un peu les attaches avec la réalités.

Lydiel,
Planer c'est encore mieux que dormir car on n'est sur de s'en souvenir, contrairement aux reves dans le sommeil :-)

Amitiés,

Écrit par : Eric | 27/09/2007

Pendant la sieste... qu'il m'arrive de faire parfois il y a ce même état étrange où l'espace où je me trouve semble se modifier...
Pas besoin de jeune pour cela :D
Bonjour amical en passant par hasard sur votre blog très poétique...

Eric (un autre)

Écrit par : Eric | 01/10/2007

>> Merci pour le compliment :-)

Eric, certes le jeune n'est pas forcement necessaire.
D'ailleurs, lorsque j'entre dans cet état, c'est souvent soit à cause d'une fatigue quotidienne, soit un petit "coup de pompe" (comme on dit) qui amene vers une sieste. Je n'ai jamais essayé le jeune.

Amicalement,

Écrit par : Eric | 03/10/2007

Les commentaires sont fermés.