12/03/2008

Deux mondes

residents_eyehat

Lu dans Fluctua.net :

Dans les années quatre-vingt, on pouvait littéralement se faire tuer pour avoir seulement diffusé une chanson des Residents dans une soirée entre amis. Une fille était allée à la rencontre d'un weirdo qui avait mis The tunes of two cities (1982) sur le pick-up d'une fête californienne branchée, aux huées de l'ensemble des invités : « c'est extraordinaire, lui avait-elle dit, avec des yeux de belle visionnaire junky, vraiment extraordinaire... - Quoi donc ? - Extraordinaire qu'il y ait deux personnes sur Terre susceptibles d'aimer ce sale truc : la personne qui l'a fait, et toi. »

 

20:34 Écrit par Eric | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : residents, personnalite, gouts |  Facebook |

Commentaires

Je crois que le groupe à fait qu'un seul ablum non ?
De plus, on n'a jamais vur leurs visage !
fameux coup de marketing !

Écrit par : Nola | 20/03/2008

>> Détrompe-toi, les Residents ont produit une palanquée d'albums.
En revanche, il est vrai qu'on n'a jamais vu leur visage (contrairement à KISS... ;-) et que nombre de rumeurs courent mais ne peuvent être fondées.
Cela ajoute un certain charme, je l'avoue.

Bien à toi,

Écrit par : Eric | 20/03/2008

Les commentaires sont fermés.