30/04/2008

Le pied de mercredi

 

Ce midi, à la cantine, j'ai vu ette femme s'installer à une table à 5m de moi. Pas tres attirante de prime abord, le visage un peu sévere.
Mais un pantalon blanc à rayures assez sexy, mettant en valeur les formes.
Je ne l'ai pas remarquée au début, notamment un peu rebuté par ses chaussures de type ballerines.
Mais j'ai commencé à être attiré par un joli talon qu'elle laissait entrevoir. Elle agitait régulierement ses pieds, laissant parfois entrevoir ses beaux et ronds talons que j'aurais "mangé".

arch on arch


Quelques regards apres, elle avait dû s'apercevoir de mon attirance.
C'est ce que j'ai supposé en tout cas, car peu apres, elle a carrément sorti ses pieds de ses chaussures et elle les balançait dans l'air avec désinvolture ou presque, et comme si elle tenait là une façon amusante de me faire tourner la tête. Jolis pieds nus dévoilés aux yeux de tout le monde, mais que probablement j'étais le seul à remarquer. Qu'il était bon de les admirer, je n'aurais pas soupçonné que cette femme puisse avoir d'aussi jolis petons. Trésor caché dans la discretion de la personne.
Elle avait visé juste, car la vision de ces beaux talons si ronds et aux courbes si douces et genereuses avaient provoqué un effet incroyable. D'ailleurs, elle semblait sourire... peut-etre avait-elle senti avec étonnement mon intéret.
C'est dans des moments pareils que je suis philosophique quant aux relations, me disant que je pourrais être heureux (au moins au niveau intime) avec une femme gentille et sachant me faire frémir.
Toes of season
Par ailleurs, cette vision de pieds nus brassant l'air était si érotique, quasiment obscène, et presque repoussante car ayant trop peur d'etre observé dans mon attirance sans fin pour cette partie du corps souvent considérée peu noble. Obscénité renforcée par le fait que ces pieds ne sentaient surement pas la rose, étant donné qu'ils étaient logés dans ces chaussures fermées, depuis le matin. Mais au diable ce genre de détail si je pouvais les honorer.
Rien qu'à penser à la volupté en émanant et l'effet que cela procure en moi, j'en viens parfois à plaindre les hommes insensibles à la beauté des pieds féminins.

20:54 Écrit par Eric dans sensualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pied |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.