30/04/2008

Le pied de mercredi

 

Ce midi, à la cantine, j'ai vu ette femme s'installer à une table à 5m de moi. Pas tres attirante de prime abord, le visage un peu sévere.
Mais un pantalon blanc à rayures assez sexy, mettant en valeur les formes.
Je ne l'ai pas remarquée au début, notamment un peu rebuté par ses chaussures de type ballerines.
Mais j'ai commencé à être attiré par un joli talon qu'elle laissait entrevoir. Elle agitait régulierement ses pieds, laissant parfois entrevoir ses beaux et ronds talons que j'aurais "mangé".

arch on arch


Quelques regards apres, elle avait dû s'apercevoir de mon attirance.
C'est ce que j'ai supposé en tout cas, car peu apres, elle a carrément sorti ses pieds de ses chaussures et elle les balançait dans l'air avec désinvolture ou presque, et comme si elle tenait là une façon amusante de me faire tourner la tête. Jolis pieds nus dévoilés aux yeux de tout le monde, mais que probablement j'étais le seul à remarquer. Qu'il était bon de les admirer, je n'aurais pas soupçonné que cette femme puisse avoir d'aussi jolis petons. Trésor caché dans la discretion de la personne.
Elle avait visé juste, car la vision de ces beaux talons si ronds et aux courbes si douces et genereuses avaient provoqué un effet incroyable. D'ailleurs, elle semblait sourire... peut-etre avait-elle senti avec étonnement mon intéret.
C'est dans des moments pareils que je suis philosophique quant aux relations, me disant que je pourrais être heureux (au moins au niveau intime) avec une femme gentille et sachant me faire frémir.
Toes of season
Par ailleurs, cette vision de pieds nus brassant l'air était si érotique, quasiment obscène, et presque repoussante car ayant trop peur d'etre observé dans mon attirance sans fin pour cette partie du corps souvent considérée peu noble. Obscénité renforcée par le fait que ces pieds ne sentaient surement pas la rose, étant donné qu'ils étaient logés dans ces chaussures fermées, depuis le matin. Mais au diable ce genre de détail si je pouvais les honorer.
Rien qu'à penser à la volupté en émanant et l'effet que cela procure en moi, j'en viens parfois à plaindre les hommes insensibles à la beauté des pieds féminins.

20:54 Écrit par Eric dans sensualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pied |  Facebook |

29/01/2007

Stenza

hopper21gUn tableau de Hopper, et un mot plus ou moins inventé en écoutant les Cocteau Twins (un mot que j'ai cru entendre), pour décrire la sensualité de la scene.Elle cherche cette sensation de fraiche douceur du contact avec les draps ou plutot les coussins, sa jambe, son pied par dessus les coussins, on y revient, mais c'est aussi normal, c'est une partie du corps tres sensible.
Pourquoi ne pas en avoir envie ? Ressentir ce contact de tout son corps. On parle facilement des sensations liés aux sports extreme (parapente par exemple ?) mais on ne parle pas souvent de sensations plus délicates et pourtant tout aussi vitalisantes que cette recherche de contact...
Elle est peut-etre aussi tres désirante...

22:15 Écrit par Eric dans sensualité | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : pied |  Facebook |

13/01/2007

Le calme d'une chambre

billgren1jC'est quand même joli une femme qui s'abandonne dans la douceur.
On imagine bien sa robe tres douce, surement en velours. Elle a besoin de sentir elle même de la douceur.
Elle vient juste d'arriver dans son appartement, elle est restée habillée, mais a libéré ses pieds, joli rempart de la beauté féminine.
Elle attend son amant... à moins qu'ils ne viennent juste de se rencontrer et elle veut rester sur son nuage.

09:29 Écrit par Eric dans Amour | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : pied, amour |  Facebook |

09/01/2007

Mythes et noblesse du pied

290906En passant dans la commune qui jouxte la ville de mes parents, je passe pres de la maison du médecin, en voiture, et j'apercois une Jeep garée pres d'une maison. ce modèle de Jeep tres typé et aux antipodes des 4x4 actuels , ce modèle tres carré, pas du tout "fashion", suremnt pas tres recent.

Cela m'a rappelé une voiture radiocommandée qui me faisait rever quand j'etais enfant, et qu'un copain avait. Un soir, on jouait, la voiture était là, et aussi la soeur de mon copain, pieds nus.
je voyais bien ces pieds, mais son frere faisait les remarques habituelles : "ca pue !" meme si ca n'était pas vrai.
Eternel probleme "biologique", comme me signalait un copain (lui non plus pas sensible à cette beauté).
J'ai tjs été fasciné par la cambrure naturelle de certains pieds. Cette position naturellement jolie qui exerce un pouvoir de séduction que n'a pas la position à plat.
Et puis, le fait que beaucoup d'hommes négligent cette jolie partie du corps de la femme, par manque d'ouverture (et encore une fois à cause, en partie ou non, de ce probleme biologique/chimique), ne fait que me donner encore plus envie, par réaction ;-)
Alors, les pieds, pas nobles ? Hummm...
orcade1

23:29 Écrit par Eric dans sensualité | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : pied |  Facebook |